MAGIK INK – HACKING THE PRINTER

Workshop dans le cadre de la Semaine de tous les possibles
30 octobre au 3 novembre 2017
Invitée : Vanessa Lorenzo
Intervenant HEAD : Demian Conrad
Assistant HEAD : Gaëtan Stierlin

Le graphiste, de par sa nature, est lié au monde du support papier et de l’impression. Celle-ci est aujourd’hui devenue largement démocratique car présente dans toutes nos maison sous forme d’imprimante à jet d’encre.

Ce workshop avait pour objectif le hacking d’imprimantes et la création d’encres artisanales. A la fois magiciens et alchimistes, les étudiant-e-s ont expérimenté toutes sortes de solutions chromatiques, de l’extraction de pigments de plantes à l’utilisation de peinture professionnelle remixée, en passant par l’encre provenant de bactéries. Pendant ce workshop, Vanessa Lorenzo a présenté ses travaux de recherche sur les encres provenant de bactéries vivantes.

Le but de la semaine était d’apprendre le hacking des cartouches d’imprimantes, de savoir détourner ces machines et les processus standardisés afin de pouvoir imaginer de nouvelle solutions graphiques innovantes. Avec une approche scientifique, les étudiant-e-s ont mis en scène les résultats comme dans un test de laboratoire.

 

17_CV_CFFP_MagicInk©HEAD-MGiesbrecht_16

Crédit photographies : HEAD – Genève 2017, Michel Giesbrecht

Publicités